"Les hommes sirènes" de Fabienne Juhel

Coup de coeur de Gaëlig, libraire à Landerneau

Il n'est jamais certain, quand on lit la séléction pour un prix littéraire, d'avoir un coup de coeur pour l'un des livres. Il y en a toujours quelques-uns que nous n'aimons pas, d'autres que nous aimons plus ou moins, et parfois, un coup de coeur, un vrai, fait son apparition. A ce moment-là, c'est un réel plaisir !

 

Cette année, c'est ce qui s'est passé. Après avoir beaucoup aimé Samba pour la France de Delphine Coulin, Une lointaine Arcadie de J-M Chevrier et Tu Verras de Nicolas Fargues, j'ai été tout à fait séduite par Les Hommes Sirènes de Fabienne Juhel. La lecture de ce roman m'a procuré un réel plaisir du début jusqu'à la fin. Il n'est franchement pas aisé d'en donner un résumé, et je ne m'y attèlerai pas ici.

 

Plutôt dire que l'on peut facilement se laisser porter par la plume fluide et décalée de Fabienne Juhel et par cette histoire particulière que le personnage principal porte en lui. Un personnage très attendrissant et sensible qui nous donne envie de le suivre dans sa quête intérieure. De plus, la noirceur qui sillonne le livre ne prend jamais le dessus car l'auteur laisse toujours une place à la tendresse, la fantaisie et parfois l'humour. C'est un roman ambitieux et sombre mais dont la finesse d'écriture et de mise en scène le fait respirer à point. C'est une fable qui mérite de nous être contée, et de laquelle le lecteur ressort comblé.

A Landerneau, nous sommes plusieurs à l'avoir beaucoup aimé, nous le conseillons et le défendons à juste titre.

 

Les hommes sirènes

Fabienne Juhel

Le Rouergue - Parution janvier 2011

Sélection Prix Landerneau 2011

Écrire commentaire

Commentaires : 0