"Apocalypse" de Bill Callahan

Coup de coeur de Jacques, disquaire à Douarnenez

Comme une bande son d'un livre de Jim Harrisson, le dernier album de Bill Callahan est une ode à l'Amérique profonde ! Album après album, nous avons la confirmation de son immense talent et il s'impose comme étant un des tous meilleurs songwriters que l'Amérique ait connu.

Après le fabuleux "A river aint too much to" de Smog et le "Sometimes I wish we were", Bill Callahan, avec cette voix si reconnaissable, nous offre des textes denses, servis par des mélodies subtiles. Une fois de plus un sentiment de grande profondeur nous envahit à l'écoute de ces 7 morceaux, nous invite à méditer, avec toujours en toile de fond l'Amérique d'hier et d'aujourdhui.

 

Apocalyse

Bill Callahan

Drag City

sortie avril 2011

Écrire commentaire

Commentaires : 0