"D'un Céline à l'autre" de David Alliot

Coup de coeur de Gwen, libraire à Gouesnou

A l'occasion du 50e anniversaire de la mort de Céline, et bien que notre Ministre de la Culture n'ait programmé aucune commémorations cette année, la figure de l'écrivain "impardonnable" comme le qualifiait de façon admirative Dominique de Roux, est saluée par quelques éditeurs qui jouent leur rôle en publiant quelques bijoux sur le sujet. Preuve en est avec cette exceptionnelle somme concoctée par David Alliot, qui après quelques années d'une passion qu'on pourrait qualifier d'exclusive (si le monsieur ne nourrissait pas en parallèle un culte à Césaire), est devenu l'un des spécialistes les plus avertis de l'oeuvre célinienne.

 

Dans ce volume très attendu, qu'y trouve-t-on ? Des témoignages sur Céline, issus des sources les plus diverses et, pour une part, absolument inédits. Intellectuels, artistes, résistants ou collabos, patients, maîtresses, tous ont leur opinion à son sujet. L'historien Benoist-Méchin est fasciné par la force éruptive qui se dégage de Céline. Gen Paul, le peintre de Montmartre, voit en lui un "monstre". Elizabeth Craig, une de ses muses emblématiques, proteste au contraire, de son "immense tendresse". Beaucoup sont ébahis devant sa puissance visionnaire capable comme personne de capter "l'envers démoniaque" du monde.

 

Cet "envers" capté sera aussi très largement reproché par nombre d'écrivains, de Junger qui voyait en lui un nihiliste à Roger Vaillant qui voulait en découdre définitivement avec lui.

Le lecteur pourra donc, à sa convenance, juger, ou simplement apprécier l'ampleur de celui qui, avec Proust, est l'autre figure majeure du 20e siècle littéraire français.

 

D'un Céline l'autre

David Alliot

Robert Laffont

Parution : avril 2011

Écrire commentaire

Commentaires : 0