Finistère ou le territoire de l'extrême de Kenneth White et Jean-Yves Guillaume

Coup de coeur de Cécile, Espace culturel Concarneau

"Il y a toujours eu de par le monde des esprits qui sentent l'appel des finisterres... ", écrit Kenneth White dans ce livre comme un hymne à tous les finisterres. Landes ocres ou violettes, chaos rocheux, forêts denses, rivières voilées de brumes, côtes déchirées ou sableuses, vagues vertes ou bleues ; c'est une nature puissante qui nous est révélée au fil des pages.

 

Le photographe Jean-Yves Guillaume a su en capter les lumières et nous entraîne au vagabondage, le poète et écrivain Kenneth White déchiffre ce bout du monde où la terre rejoint la mer et nous en révèle le caractère à la fois unique et universel.

 

Comme un carnet de voyage, au gré d'une périgrination riche et plurielle sur un territoire unique, Finistère ou le territoire de l'extrême entraîne le lecteur au bout du monde, là où la terre finit tout autant qu'elle commence. La géo-poétique de l'auteur Kenneth White elle aussi est sans fin et ne cesse d'ouvrir de nouvelles perspectives que ces terres d'abandon et d'errance suscitent.

Le Finistère comme vous ne l'avez peut-être jamais regardé ou lu...

 

Finistère ou le territoire de l'extrême

Kenneth White et Jean-Yves Guillaume

Editions Le Télégramme- parution : octobre 2011

Écrire commentaire

Commentaires : 0