"L'instinct du prédateur", de Joël Raguénès

Coup de Coeur de Gwen, libraire à l'Espace Culturel de Gouesnou

Le nouveau roman du très talentueux Joël Raguénès est à couper le souffle par son intensité dramatique, la qualité de son suspens maîtrisé à la perfection et sa construction réglée avec la précision d’une belle mécanique d’horlogerie.
Jean-Noël Castellan est à la tête d’un groupe de grande distribution qui brasse des milliards. Homme ambitieux, impitoyable, antipathique, il dirige d’une main de fer le groupe qui le lie à deux de ses amis d’enfance devenus au cours des circonstances de la vie, tous membres de la même famille. Mais pour parvenir au sommet des affaires, il semblerait que Castellan ait beaucoup à cacher à ses propres amis, ainsi qu’à son pays, dont il représente, par sa puissance d’argent, l’un des hommes influents.
Au gré de cette histoire d’ambition, de jalousie et de pouvoir, Joël Raguénès nous emmène au coeur de la politique africaine et de ses dictateurs, avec une vision totalement affranchie du politiquement correct. Un roman haletant, certes, mais contenant une profondeur politique évidente, un esprit acéré à contre-courant des discours officiels de la presse aux ordres, ainsi qu’une parole libérée des auto-censures imposées à nos cerveaux par le règne des petits procureurs de la pensée.
Les amateurs de suspens trouveront dans L’instinct du prédateur la même jubilation dans cette histoire de vengeance millimétrée que celle que l’on éprouve à la victoire d’Edmond Dantès dans le Comte de Monté-Cristo.
Quant aux lecteurs évitant comme la peste tout un pan de la littérature actuelle adossée à la complaisance de la démagogie ambiante, ils trouveront dans cet excellent roman à contenter leur soif de rébellion.

 

L'instinct du prédateur

Joël Raguénès

Calmann-Lévy - Parution : novembre 2011

Écrire commentaire

Commentaires : 0