"J'ai vendu ma bagnole à un Polonais" de Pierre Gagnon

Coup de coeur de Bertrand et Sonia, libraires à l'Espace culturel de Lannion

"Aujourd' hui encore, je n'arrive toujours pas à m'expliquer comment il a fait son compte, mais voilà : après avoir émis une longue onomatopée, il s'est essuyé les mains sur sa chemise avant de retourner derrière le volant.J'ai alors entendu un léger clic et elle a démarré… Je ne suis jamais parvenu à couper le contact. Pas facile de vendre sa vieille bagnole. On a beau expliquer que c'est une Allemande, avec 300 000 kilomètres au compteur, autant espérer un miracle. Ou un Polonais…. C'est vrai qu'il a une dégaine bizarre, mais ce Polonais-là est providentiel !"

 

Après nous avoir seduit avec Mon vieux et moi, Pierre Gagnon nous revient dans une veine plus intimiste, des tranches de vie racontées de la plus simple des manieres : le souvenir.

 

 

J'ai vendu ma bagnole à un Polonais

Pierre Gagnon

Editions autrement

Écrire commentaire

Commentaires : 0