Tangente vers l’Est de Maylis de Kérangal

Coup de coeur de Gaëlig, libraire à l'Espace culturel de Landerneau et jurée du Prix Landerneau

Parce que Maylis de Kérangal a déjà bien commencé à bâtir une œuvre littéraire, nous lui avons décerné le Prix Landerneau « Roman », c’est-à-dire le Prix de l’auteur confirmé.

En effet, elle avait déjà reçu le Prix Médicis en 2010 pour Naissance d’un Pont, un excellent roman (aux éditions Verticales et disponible en poche chez Folio).

 

Ce livre, Tangente vers l’Est, est un court roman, de petit format, qui a pour point de départ un voyage sur le Transsibérien en 2010 avec plusieurs auteurs pour une commande de France Culture.

 

Au final, c’est un roman court et intense, un huis-clos, un voyage oppressant sur le Transsibérien avec deux personnages en fuite complètement antagonistes qui vont se croiser dans le train puis s’y côtoyer tant bien que mal, dans une chambre exigüe. Comment communiquer sans langage commun ? La difficulté des rapports humains quand le langage et la culture sont des inconnus pour l’autre.

Maylis de Kérangal maîtrise brillamment son propos en installant une tension palpable qui provoque chez le lecteur une sensation d’urgence.

 

Tangente vers l'Est

Maylis de Kerangal

Verticales - parution : janvier 2012

PRIX LANDERNEAU 2012 Catégorie "ROMAN"


Écrire commentaire

Commentaires : 0