Ethnologie de la porte, de Pascal Dibie

Coup de coeur de Cécile, Espace culturel E. Leclerc de Bretagne

Tout commence avec l'auteur et la façon dont il est capable de rendre passionnant chacun de ses ouvrages. Professeur d'ethnologie à l'Université de Paris 7 où il co-dirige le pôle des sciences de la ville, Pascal DIBIE est déjà l’auteur d’un véritable succès d’édition avec L’Ethnologie de la chambre à coucher paru chez Grasset et réédité chez Métailié.


Dans cette nouvelle expédition dans les us, coutumes et linguistiques du monde, point de secrets d’alcôves cette fois, l'auteur nous offre une radioscopie complète de la porte pour en percer tous les arcanes. De sa définition à son utilisation en passant par son architecture, ses symbolismes et sa sociologie, on découvre tout à tour, une porte que l’on observe du dedans, du dehors, ouverte ou fermée, par le trou de la serrure ou à travers son rituel de passage. PASSIONNANT !

 

Cet ouvrage a toutes les qualités d’un bon livre. Des chapitres courts par lesquels on avance pas à pas dans l’Histoire, un style accessible qui sait poser le décor, des références, beaucoup d’érudition et la faculté de nous changer une fois le livre refermé. Car désormais, il sera devenu impossible au lecteur de ce livre-là de ne pas se questionner sur toute porte qui s’érige devant lui et sur l’usage qu’il en fait ! Assurément, vous regarderez votre porte dans le fond de sa serrure en lui serrant la poignée, avant même de l’ouvrir ou de la fermer.

 

Et pour une fois, rendons hommage à l’auteur, non pas en citant quelques phrases de son livre, mais en saluant la qualité et l’originalité de sa dédicace mise en exergue de ce passionnant ouvrage :

 

« A tous les entrouvreurs, les pousseurs, les écarteurs de portes, à ceux qui y piétinent, y espèrent, y attendent encore ; aux laquais des loquets qui font tourner les pênes et couiner les clenches ; à ceux qui portent les clefs, qui écoutent aux portes et y toquent ; à tous les curieux courbés sur les trous de serrures ; aux cœurs battants des amoureux, aux défonceurs de portes ouvertes, à ceux qui s’y cognent le nez, qui claquent les portes ; aux ados en colère qui explosent les chambranles, aux scènes de ménage, aux mis à la porte ; à tous les « je vous en prie », aux « après vous », aux « pas vous », à la souffrance des demandeurs d’emploi, à celle des étrangers aux portes des préfectures, aux malheureux écroués ; à ceux qui cherchent entre les portes des villes, aux retardataires, au bonheur de ceux qui jouent à guichet fermé, au malheur de ceux qui font la queue ; à ceux qui n’ouvrent pas leur porte, aux généreux qui la gardent grande ouverte, à toutes ces portes qu’on a franchies, à celles qui nous attendent… je dédie ce livre ». Pascal DIBIE

 

>>ECOUTEZ PASCAL DIBIE SUR FRANCE INTER

 

>>INTERVIEW DE PASCAL DIBIE DANS LA PRESSE

 

Ethnologie de la porte

Pascal DIBIE

Editions Métailié - parution août 2012

RENTREE LITTERAIRE 2012


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    sam (lundi, 16 septembre 2013 18:46)

    jaimerais bien recevoire quelques conseils de mr pascal dibié sur la vie.comment battre la sensation de coupabilité merci