"L’Embellie", de Audur Ava Olafsdottir

Coup de coeur de Gaëlig, libraire à l'Espace Culturel de Landerneau

Après Rosa Candida, son superbe roman traduit en France en 2010 par les éditions Zulma, Audur Ava Olafsdottir remet ça avec L’Embellie.

Nous suivons cette fois-ci une femme qui voit son mari la quitter sans préavis et sa meilleure amie lui confier son enfant de 4 ans, sourd. Elle part en voyage avec son nouveau compagnon autour de l’île (l’Islande) en quête d’une vie douce et simple (malgré des conditions météorologiques exécrables, son manque d’expérience avec les enfants…) et, contre toute attente, elle s’attachera à cet enfant et trouvera une quiétude et un bien-être jusque là jamais ressentis.

On retrouve la douceur et la luminosité tant appréciés dans Rosa Candida et on se délecte de ce nouvel ingrédient que l’auteur sème tout au long du roman : l’humour.

On ne peut s’empêcher de se prendre d’affection pour ces personnages si attachants et on se retrouve plongé dans un univers où tout n’est peut-être pas simple mais où pourtant, l’harmonie règne.

Soyons donc rassurés : A.A Olafsdottir est un écrivain de grande envergure qui nous laisse avec ce dernier roman, rassasiés et heureux.

 

L'embellie

Audur Ava Olafsdottir

Edition Zulma

Parution : août 2012

Écrire commentaire

Commentaires : 0