"Django", de Sergio Corbucci

A l'occasion de la sortie au cinéma du dernier film de Quentin Tarantino, Django Unchained, nous vous proposons de (re)découvrir les "western spaghetti" qui ont inspiré le réalisateur parmi lesquels le Django de Sergio Corbucci, sorti en 1966.

 

L'histoire de "l'original" : A la frontière mexicaine, deux bandes rivales se disputent la suprématie du pays : celle du major Jackson, américain et fanatique raciste, et celle du général Rodriguez, mexicain et révolutionnaire. Un étranger, Django, traînant derrière lui un cercueil, arrive dans ce pays de désolation. Et avec lui, le vent de la violence.

Le synopsis de Tarantino : en 1858, dans le Sud des États-Unis, quelque temps avant la guerre de Sécession, un ancien dentiste allemand reconverti en chasseur de primes, le Dr King Schultz libère Django, un esclave, et le forme afin de lui permettre de libérer sa femme des mains de Calvin Candie, un riche et impitoyable propriétaire terrien du Mississipi.

 

Tarantino avait pour projet depuis longtemps de réaliser un western spaghetti en hommage à ceux de Sergio Leone. Dont acte ! Et d'après les échos, les amateurs de Tarantino sont déjà unanimes : c'est une réussite !

 

Certes, on ne pourra pas nier qu'il y a de la violence (tout comme à l'époque, le film de Corbucci avait été jugé comme un des plus violents jamais réalisé)... Ce n'est pas pour rien que le film est interdit au moins de 12 ans. Toujours est-il que "les acteurs sont excellents, la réalisation parfaitement soignée, la musique superbe... pour résumer...du pur bonheur de Tarantinophile", comme dirait Hervé un cinéphile averti et amateur du genre !

 

Django

Sergio Corbucci

Disponible en DVD

Pour aller plus loin, retrouvez également dans vos Espaces Culturels E. Leclerc tous les westerns de Sergio Leone

 


Bande annonce de Django Unchained de Quentin Tarantino, actuellement au cinéma

Écrire commentaire

Commentaires : 0