Gwen, libraire à Gouesnou aime "Les faibles et les forts", de Judith Perrignon.

Coup de coeur de Gwen, libraire à l'Espace Culturel E.Leclerc Porte de Gouesnou

Sheveport, Louisiane, Etats-Unis.

En cette chaude journée d’Août 2010, des adolescents accompagnés de leur mère, grand-mère et voisine se raffraîchissent au bord de la Rivière Rouge. Ils rient, jouent et s’éclaboussent tout à leur bonheur quand l’un d’eux va perdre pied. Mais en voulant se sauver l’un l’autre, ils vont se trouver en difficulté et se noyer.

Aucun ne savait nager, tous étaient noirs.

 

Judith Perrignon s’est inspirée de ce fait divers tragique pour écrire cette histoire. Elle donne la parole aux différents membres de la famille qui, à tour de rôle, évoquent le quotidien et la dure réalité de la vie des afro-américains au pays de la liberté. L’esclavage aboli, c’est à la discrimination et à l’inégalité économique qu’ils doivent faire face. L’histoire ancienne et récente est tenace et laisse des traces indélébiles. L’auteure dresse ici des portraits admirables notamment celui de la grand-mère Mary Lee qui mesurait son bonheur aux gestes qu’elle ne faisait plus et qui nous replonge en 1949 à Saint Louis en Missouri quand piscines et sqares furent ouverts aux deux races. Légalement rien n’empêchait un noir qui voulait nager de rentrer dans une piscine.

 

Pourtant, 60 ans plus tard, 60% des enfants afro-américains ne savent toujours pas nager. Un livre percutant!

 

Les faibles et les forts

Judith Perrignon

Stock

Parution : août 2013

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Sonia, libraire à l'Espace Culturel de Ploudalmézeau (mardi, 17 septembre 2013 09:20)

    Après Les chagrins, Judith Perrignon arrive de nouveau avec un livre fort.
    Août 2010, six adolescents de couleur sont retrouvés noyés dans la Red river, en Louisiane.
    Comment en sont-ils arrivés là ?
    Ce roman choral retrace le parcours des protagonistes de ce fait divers dramatique. Il faudra remonter jusque dans les années 50 , période cruciale pour la lutte des droits civiques pour essayer de comprendre pourquoi les Noirs ne savent toujours pas nager. Un roman puissant qui donne matière à réfléchir encore aujourd’hui.