"Cassandra", de Todd Robinson, hisse haut le pavillon neonoir chez Gallmeister

L'auteur américain Todd Robinson et son éditeur Oliver Gallmeister en tournée bretonne


Un auteur américain en visite dans le deux-neuf, c’est déjà un événement à ne pas manquer ! Mais lorsqu’il est accompagné de son éditeur himself, pour lancer son premier roman neo-noir, dans le cadre de deux rencontres publiques et gratuites, c’est une gourmandise de rentrée littéraire qu’aucun lecteur/trice du genre digne de ce nom ne saurait bouder ! A la découverte des dessous de Cassandra.

 

Todd ROBINSON est né en 1972 aux Etats-Unis. Spécialiste de la littérature noire et policière de son pays, il a été paysagiste, garde du corps, barman et… videur de boîte de nuit, quelque part sur la côte est américaine. Il vit actuellement dans le Queens à New-York. Todd Robinson est également le rédacteur en chef d’une revue spécialisée dans la littérature noire et policière aux États-Unis.

 

De passage en France pour la sortie de son premier roman traduit en français, Cassandra, Todd Robinson accompagné de son éditeur français, Oliver Gallmeister a pu présenter à ses lecteurs, son univers romanesque musclé et décapant lors  de deux rendez-vous.

 

[vidéo] Extraits des échanges lors de la rencontre à l'Espace culturel E.Leclerc de Quimperlé

De la nécessité d'avoir un bon traducteur pour Todd Robinson

De la facilité apparente de ne proposer que des bons livres quand on est éditeur ou libraire...


Un polar à déguster comme un bon café noir bien serré !

Boo et Junior ne se sont pas quittés depuis l’orphelinat. Aujourd’hui adultes, ils sont videurs dans un club de boston. Avec leurs deux-cent-quinze kilos de muscles et leurs dix mille dollars de tatouages, ça leur va plutôt bien de jouer les durs. Mais quand on leur demande de rechercher la fille du procureur de Boston qui a disparu, ils vont devoir recourir à autre chose qu’à leurs biceps. Que la gamine fasse une fugue, soit. Il faut bien que jeunesse se passe. Mais quand elle se retrouve sous l’emprise de ses mauvaises fréquentations, c’est une autre histoire.

 

La lecture de Cassandra vous fait l'effet corsé et intense d'un expresso du matin bien serré... mais sans sucre évidemment ! Bref, un roman haletant, décapant, insolent et jubilatoire résolument !

 

 

 

Cassandra de Todd Robinson

Traduit par Laurent Bury

Collection neonoir

Éditions Gallmeister

Parution : 20/08/2015

Les rendez-vous en Finistère :

Jeudi 24 septembre 2015

> A 20h30 : A la médiathèque L’Archipel de Fouesnant

en partenariat avec l’Espace culturel E.Leclerc de PLEUVEN

 

Vendredi 25 septembre 2015

> A 19h00 : A l'Espace culturel E. Leclerc de QUIMPERLE

rencontre publique suivie d'une séance de dédicaces

Écrire commentaire

Commentaires : 0