Franz Litszt de Khatia Buniatishvili

Coup de coeur d'Yvan de Landivisiau

En cette année du bicentenaire de la naissance de Liszt, beaucoup de rééditions et de nouvelles interprétations de grande qualité nous sont proposées, mais Khatia Buniatishvili nous invite ici à partager sa vision exceptionnelle toute en nuances expressives.

 

La sonate en si mineur de Liszt ne laisse jamais indifférent, en raison de sa forme déroutante en un mouvement de plus d'une demi-heure, mais surtout par cette sorte de combat permanent entre les différents thèmes mélodiques se répondant et se dominant pour suggérer Méphisto, Faust et Gretchen. A sa création au milieu du 19e siècle, la sonate ne répondait pas aux codes établis et fut reçue assez froidement par certains compositeurs : bien que dédiée à Robert Schumann, elle fut critiquée par Clara Schumann et Brahms entre autres, mais fut immédiatement encensée par Wagner qui salua le génie de Liszt.

 

Résumer ce disque à la sonate en si, serait le trahir : l'ensemble du programme n'est pas construit innocemment autour des thèmes faustiens de l'oeuvre de Franz Liszt. Tout commence par un Liebenstraum sensuel, histoire de vous plonger sans résistance dans l'ambiance romantique et le thème général de l'amour. Laissez vous porter alors par la sonate, obscure, mystérieuse... innocente, vive... assurée, triomphante... hésitante, inquiétante. Puis, la Méphisto valse N°1, énergique, envoûtante… rêveuse, éphémère, et La lugubre gondola, mélancolique, dissonante. A ce stade vous aurez depuis longtemps perdu tout repère temporel et le jeu inspiré de Khatia Buniatishvili contrôlera vos émotions... Ce voyage tourmenté s'achève dans l'apaisement du Prélude et Fugue en la mineur, transcription de Bach par Liszt, message final rassurant.

 

Khatia Buniatishvili, géorgienne de 24 ans, malgré son jeune âge laisse entrevoir sa grande maturité et sa grande maîtrise dans l'exécution de ces œuvres : sa recherche évite la froide démonstration de virtuose, sans tomber dans le romantisme surjoué ou les états d'âme désuets, son jeu fluide et naturel incarne tour à tour les différents caractères de l'oeuvre en leur donnant présence comme jamais. Magnifique artiste qui réalise là une fusion magique avec l'esprit de Liszt, pour un résultat fascinant qui fera sans doute référence.

 

Franz Litszt - inclus DVD Bonus

Khatia Buniatishvili

Sony Music - Sortie Mai 2011

Première des « Dix pianistes pour demain » selon le magazine Classica de Février 2011


Écrire commentaire

Commentaires : 0